L'argent des farines d'Anne Villemin-Sicherman


Quatrième de couverture 

En août 1770, Metz, comme tout le royaume de France, souffre d'une disette, conséquence de deux années de mauvaises récoltes. Le prix du pain augmente. Les greniers de la ville se vident. Le peuple gronde. Deux boulangers sont assassinés sauvagement. Des paysans sont menacés. Des rumeurs circulent accusant des spéculateurs de faire des réserves de grain pour faire monter les prix à leur profit. La communauté juive est sollicitée par l'intendant Charles Alexandre de Calonne pour mettre en oeuvre un approvisionnement d'urgence en provenance d'Allemagne. Le temps presse et les troubles menacent la paix civile.
Augustin Duroch, jeune vétérinaire de talent, au contact quotidien avec le monde rural, est mandaté par l'intendant Calonne pour faire promptement la lumière sur cette coïncidence d'événements troublants. Les avances faites à Augustin par la captivante fermière du château de Grimont sont-elles dénuées d'arrières-pensées ? Les sentiments qu'il partage avec la belle Célia sont-ils durables ? Augustin s'engage dans une vraie histoire difficile qui pourrait le mener à sa propre destruction...
  
Mon avis
 

On retrouve Augustin Duroch dans ce Metz du 18ème. Sa vie personnelle va se trouver grandement mouvementée, tout comme sa vie de vétérinaire. Il se retrouve à faire le médecin légiste pour la maréchaussée. Calonne, l'intendant de Metz, lui donne aussi plus de pouvoir. Cela lui permet de mener les enquêtes pour l'intendant et le maréchal d'Armentières.

Metz est agitée car elle connaît une forte disette comme le reste de la France. On se rend bien compte des tensions qui règnent dans la ville à travers les mots d'Anne Villemin-Sicherman. Elle sait bien traduire les sentiments des personnages.

Cette suite est une belle réussite et est tout aussi passionnante que le premier tome Guet-apen rue des juifs.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte